YOKO is on the road again (sans nous)

Etape numéro 1 =

Vider. Trier. Jeter. Dépoussiérer. Organiser. Ranger. Laver. Récurer. Karsheriser. Limer. Peinturer.
Prenez une caravane grande comme 5 fois le van.
Transvasez vos affaires du van à la caravane.
Demandez-vous comment la caravane peut être pleine à ras-bord lorsque tout rentrait sans problème dans le van.
Jetez tout objet abîmé ou inutile.
Jetez vos vêtements et chaussures usés (80% d’entre eux).
Emmenez Yoko se faire décrasser, dedans, dehors, dans le moteur…
Repeignez tous les petits éclats sur la carrosserie, dehors et dedans.
Mettez ce que vous ramenez en France dans les sacs de voyage et ce que vous laissez dans la voiture.

Etape numéro 2 =

Placez une annonce sur le fameux site de petites annonces gumtree.
Attendez patiemment qu’on vous contacte.

Etape numéro 3 =

Pendant 3 jours, rencontrez les potentiels acheteurs, dont un papy de 72 ans cherchant un camping-car pour ses virées et un couple de Suisses arrivant tout juste en Australie.
Vendez-leur si bien la voiture qu’ils la réservent à la fin de la visite, sans négo.

Etape numéro 4 =

3 jours plus tard, le virement effectué, transmettez la voiture, donnez les clés que vous ne voulez pas lacher et repartez en bus en voyant votre belle petite Yoko partir avec ses nouveaux propriétaires.

Conclusion

Notre japonaise sera désormais helvétique et repart sillonner les routes Australiennes.

En une semaine seulement nous avons trouvé les acheteur et leur transmettons le van, une toute petite semaine pour se faire à l’idée de quitter notre cocon, notre maison et fidèle monture.

Certains diront qu’on fait tout un flan pour une voiture, mais pour nous c’était une voiture (parfois même un 4X4), une chambre, une cuisine, une bibliothèque, une salle de bain, un salon et surtout une fenêtre sur des paysages plus beaux les uns que les autres.

Elle nous aura chouchoutés jusqu’au bout, et après 31 000km de routes en tous genres, après des milliers d’animaux testant sa maniabilité dans le bush et après des centaines d’australiens roulant comme des crétins en ville, c’est sans accident et sans panne que nous sommes arrivés à bon port. (La panne de batterie parce qu’on a oublié les phares ne compte pas !)

Le meilleur investissement que l’on ait jamais fait !


Il y a bien eu ce bruit bizarre entre Alice Springs en Cairns, un peu au milieu de rien et beaucoup au milieu du désert qui finalement a disparu.
Il y a eu ce roof rack capricieux qui se retire des rails au moindre dos d’âne.
Il y a aura eu cette panne des indicateurs d’essence et de température sur le tableau de bord seulement quelques jours avant la vente. Les indicateurs sont redevenus normaux 15 minutes plus tard après une belle frayeur de notre part.
Il y a eu cette journée ou le garagiste nous a annoncé qu’on devait changer les freins, l’embrayage et les pneus.
Il y a eu ce jour où on notre batterie principale a fait des siennes, où le garagiste annonce qu’on doit choisir entre la changer ou améliorer le contact avec une vis. Euh, la vis ???

Et il y a eu ces rivières traversées.
Il y a eu cette autoroute de terre de 200 km parcourue.
Il y a eu toutes ces routes minées, trouées, bosselées et nid-de-poulées.
Il y a eu de la route par tous les temps.
Il y a eu aucune roue embourbée ou ensablée.
Il y a eu ces certificats de sécurité allègrement passés.
Il y eu ces garagistes étonnés d’un van de backpackers en si bon état.
Il y surtout eu un voyage fabuleux réalisé.



Maintenant, nous sommes à Sydney et on se sert de nos pieds pour découvrir cette magnifique ville, pour les 10 jours qui nous restent.


2 commentaires pour “YOKO is on the road again (sans nous)”

  1. Et si je peux me permettre, pour la vente, il y a aussi eu la banque suisse beaucoup plus réactive que nos banques françaises pour virer les sous sur votre compte. Décidément, à l’autre bout du monde, tout est plus simple que chez nous, mais, ouf!!!! vous revenez quand même sur notre vieux continent.
    Bon, profitez bien de vos derniers jours pour en prendre encore plein les yeux.
    Bisous et à dans, dans……euh oui c’est bien ça,14 jours!

  2. Longue vie à Yoko !!! Que tes roues te portent encore et toujours aussi loin que mel & nico !!!