Pendant ce temps, à Coff Harbour

Nous passons la frontière du New South Wales. Dernière étape avant de rallier Sydney. Encore une fois, on se perd dans les montagnes, craignant un peu la civilisation.
On passe par le village hyppie de Nimbim, avant de s’offrir deux jours dans un beau national park du coin. Seuls, situés dans une clairière au milieu de la forêt, nous sommes encerclés par la nature et sa chanson. Au menu, jolie rivière, varans qui se battent, observation du kookaburra chassant, grenouilles, oiseaux chantants, cris bizarres dans la forêt et pour finir, Python.
Sans doute un python diamant cherchant un peu de chaleur sous l’abris des barbecues.
Toutes les bonnes choses ont une fin, et nous reprenons la route.
On s’arrête à Coff Harbour, charmante ville côtière, et sommes accueillis par le bal des baleines. On avait oublié qu’elles parcourent les côtes Est et Ouest de l’Australie pour rallier l’antarctique et s’y nourrir. Heureux de ces retrouvailles, nous passons la soirée à prendre des photos de nuit du port et de la lune levant son gros globe jaune sur la mer.


2 commentaires pour “Pendant ce temps, à Coff Harbour”

  1. Être encerclés par la nature et la chanson,cela commence à juste titre comme le refrain d’une douce ballade mélodieuse que vous nous faites découvrir sans cesse au travers de vos commentaires riches en détails et en diversité, toujours agrémentés de vues et de panoramas fantastiques qui donnent le tournis!
    V/E

  2. Y’a pire!!!