Marius, Rémus et Marcellus les platypus

Mon premier rend fou
Les oiseaux dorment dans mon second
Mon troisième n’est pas tard
Mon quatrième est un organe
Mon cinquième est derrière les animaux

Mon tout a un bec, une fourrure, des aiguillons venimeux, une queue de castor, est un mammifère, a des pattes de loutres, pond des œufs et vit dans l’eau.

Nous en avons croisé 4, fougueux et peu timides en pleine chasse dans la rivière.
Une chance, ces animaux sont d’habitude très timides et difficiles à observer.

(Vous avez vu,  j’ai réussi à éviter le mot ornithorynque dans l’article). (Ah mince).


4 commentaires pour “Marius, Rémus et Marcellus les platypus”

  1. Bien, le rébus, et les panoramas juste avant sur les cascades vraiment sublimes et dépaysant.
    Bises.

  2. Dada loves you !!
    Eat the road !!
    Kisses

  3. La chance !!!! Comme je vous envie d’en avoir vu un, en vrai de vrai !!
    Bravo à vous, bonne continuation !
    Avril

  4. Petite histoire : Nico a environ 6 ans et est plein cours de judo (le cpremier , je crois, son cours d’essai) losque le prof demande à l’assemblée des futurs David Douillet d’imiter son animal fétiche. Nico s’allonge donc sur le tatami et entreprend donc de reproduire son animal fétiche sous les yeux ahuris de ces congénères. Et pour cause, quoi de plus difficile que d’imiter un ornithorynque (ch’ai même pas comment ça s’écrit)…Ahhhh Nico…