2 pièces vue mer

DSC_8497Nous sommes toujours à Trigg, 10km de Perth, où nous faisons une pause dans le voyage afin de renflouer les caisses.
Nous avons estimé notre budget pour pouvoir repartir et continuer le tour de l’Australie (au moins jusqu’à Brisbane, soit environ 11000km.) et à ce rythme, on devrait rester encore 1 mois environ.

Nous habitons sur un parking avec vue sur la mer, abrité de la route, et avec toutes les commodités à proximité.
Il y a quelques semaines nous avons fait connaissance avec 2 français sur le départ, qui après un tour de l’Asie impressionnant (Russie-Mongolie-Tibet-Asie du sud est-Australie) (et on fait les fiers avec notre tour de l’Australie !), doivent vendre leur van sans trop de succès pour l’instant.
Nous nous proposons pour prendre leur relais une fois qu’ils sont partis.

Donc le temps que la vente se fasse, nous sommes les heureux habitants d’un  deux-pièces-vue-mer-avec-patio-a-ciel-ouvert-entre-les-deux.
Cette situation ne va pas durer donc nous profitons un maximum du confort du 2ème van (pop-top donc on peut tenir debout, lit plus large, cuisine dans le van…) et nous nous installons dans une petite routine bien agréable.


La vie à Trigg Beach :

//Attention, les mesures du récit ci-dessous ont subit de légères empirifications dues au réveil du mauvais pied chronique combiné à une influence marseillaise persistante.//

7h30 – Le réveil sonne – Il fait moins 80° dans ce van, c’est un frigo, si je sors un bras je vais être cryogénisée. Ahhhh pas le choix.

7h40 – Traversée des 500m séparant le van des commodités. C’est bien beau d’avoir une terrasse de 2000m2, mais quand il faut la traverser dans le vent on regrette le studio de 28m2.  (oui, vu qu’ici c’est notre maison, le parking est notre terrasse, les mouettes nos animaux de compagnie et les autres backpackers sont nos voisins.)(Tout le monde n’a pas l’océan Indien dans son jardin)(par contre ça fout du sable partout.)
Toilette à l’eau froide qui réveille.

7h50 – Faire le lit (ici, ça signifie secouer les draps et couettes, les plier, les ranger dans les coffres, défaire les planches du lit, tout aménager en sièges et ranger tout le bazar de la veille).
Chaque chose a une place et chaque place a une chose.

8h10 – Prendre le petit déjeuner en regardant des bus scolaires déposer les enfants pour leur cours d’EPS/surf ou admirant des Australiens troquant costard contre combi, venus faire des vagues avant d’aller bosser (hors de l’eau, la tenue combi – pull en laine – bonnet est de rigueur).

8h30 – Rangement des dernières affaires qui traînent.

8h35 – Départ pour le centre commercial

9h00 – Nico commence sa journée de coffee maker (avec les dessins sur les cafés, et tout et tout !).
Je vais à la bibliothèque recharger l’ordi, faire des recherches, promouvoir le van, faire les papiers, les impôts, la sécu, etc. (en vrai, je bouquine, vais sur facebook et essaie des fringues dans les boutiques).

11h30 – Je retourne à la maison (les deux vans sur le parking), fais des tâches ménagères – vaisselle – lessive dans les commodités ou à la bassine près du van. (et oui, sans électricité ni eau courante, tout de suite c’est plus long !)

14h00 ou 15h00 – Retour au centre commercial pour aller chercher Nico.
Sa chef lui a donné un assortiment de pâtisseries salées et sucrées afin qu’il sache ce qu’il vend. Je l’aide à analyser chaque saveur en profondeur et à ne pas attraper une crise de foie. (Lorsqu’il ramène les surplus de la journée, soit 4kg de gâteaux, meat pies et rolls (tourtes ou friands), alors on se dévoue à 4 pour tout tester le soir autour d’une bonne bouteille).

15h15 – Arrivés au parking, rayon de soleil, on essaie de se réchauffer un maximum dans le van en version sauna (quand l’humeur s’y prête on va faire du body), et dès qu’on se sent prêt….. on va à la douche. Froide comme un torrent déferlant en haute montagne (et là j’exagère pas).

16h15 – La température extérieure commence à chuter, on se couvre, on profite du soleil, un peu de guitare ou de lecture.

17h45 – Coucher de soleil.

18h15 – On prépare à manger à la lampe de poche. (Et s’il vous plaît, des repas élaborés, tortillas, blanquettes, ratatouille, wok etc.) (pas des repas 5min déjà prêts ou sortis d’une boite de conserve) (on mériterait le cordon bleu de la cuisine en camping dans le noir) (et en plus c’est bon).

19h00 – Repas dans le froid ou dans le van.

20h00 – On fait le lit, on fait bouillir de l’eau qu’on met dans une gourde en métal afin de nous réchauffer. On se met sous les couettes par ce froid glacial. Lecture à la lampe de poche.

21h15 – La lumière tremble et clignote.

21h30 – Plus de piles. De toute façon il est super tard et on est crevés.

Ah on a pas des vies faciles !!!!
Bon, pour les gens qui veulent des informations plus précises, en vrai, il doit faire 10° la nuit au plus froid, et en journée, entre 20 et 25 (-;

La patronne de Michel’s Patisserie me fait aussi travailler 2 jours par semaine, ainsi, Nico n’a plus à faire les week-ends dans le restau italien.


4 commentaires pour “2 pièces vue mer”

  1. Salut les jeunes gens pleins de vie, quels plaisir de vous lire, de vous découvrir, de vous suivre, c de la pure émotion à chaque fois, c mieux que  » canal +  » . Grosses Baîetes
    Au fait c encore Nico qui bossse hein!!! c bien moonnn fillllsssss

  2. Bisous les enfants

    après beaucoup de difficultés pour lire vos articles (impossibilté d’ouvrir « lire la suite ») nous y sommes arrivés hier !
    Impressionnés par la galère du parking , nous avons pu admirer votre appartement rdch vue mer imprenable .
    Donc vous travaillez dans le même coffee tous les deux , reste plus qu’à l’acheter… non je blague !
    Yves et Jeanne ont passé qq jours entre Sollies , Nice , Belvedère et Six Fours , ils nous quittent tout à l’heure pour rentrer sur Lyon .
    Je vais devoir me préparer pour aller au boulot , en principe j’ai trouvé un acheteur pour le petit apprt de papy , on devrait signer l’acte début Juillet au plus tard .
    Rose vous embrasse , et à bientôt

    Pôpâ

  3. c’est cool nico devient un vrai BARISTA !!!!!!!
    Je vois que la vie dans la van est plutot cool mais je sais qu’il y a des moments dur !!!

    on a hâte de vous revoir !!!!
    panos

  4. C’est bien fréro, je te suis dans le genre « Gitan » je retourne dans les landes voir Portugal en aout, me suis trouvé un boulot à métro et je pense monté voir les sorridente de la montagne dans la semaine prochaine.